mardi 8 septembre 2015

« J’y pense en me rasant » : un snowclone classique

« J'y pense en me rasant » est une petite phrase intéressante à plus d'un titre. Outre la simplification de sa forme (qui était initialement « J'y pense parfois le matin en me rasant »), le glissement de son sens et son changement d'attribution (on croit le plus souvent qu'elle est de Nicolas Sarkozy et non de Laurent Fabius), elle est devenue un snowclone* répandu.

Les journalistes politiques l'utilisent souvent pour évoquer les ambitions des hommes politiques qu'ils interrogent. Et ces derniers comprennent parfaitement le sens caché d'une question telle que « À quoi pensez-vous le matin en vous rasant ? », la réponse standard étant, on l'a dit : « Je pense à ne pas me couper ».

Quelques-uns tentent cependant des sorties plus originales :
  • En me rasant le matin, je n’exclus rien – Yves Jégo
  • J’y pense aussi en me lavant les dents – Arnaud Montebourg
  • Quand je me rase, je pense à me raser – Alain Juppé
  • Quand je me rase le matin, je me dis merde je suis candidatPhilippe Poutou
  • Vous n'y pensez pas chaque matin en vous rasant – Dominique de Villepin, devant un congrès de femmes maires
  • Je ne pense pas à Bruxelles en me rasant – Emmanuel Macron
  • Je ne pense à aucune autre fonction en me rasant – Claude Bartolone
La petite phrase a même débordé sur le domaine sportif :
  • Je ne me rase pas le matin en pensant à l’Olympique de MarseillePape Diouf
  • Le Vendée Globe, j’y pense tous les matins en me rasant – Damien Seguin
  • Non, tous les matins en me rasant, ça c’est sûr que non [je ne pense pas aux Bleus] – Laurent Travers
« La petite phrase lâchée par Nicolas Sarkozy en 2003 sur son rasage est devenu un running gag qui commence à nous hérisser les poils », commente Leila Marchand dans un intéressant article de Slate sur le sort de la formule. Mais comme la répétition fait la force d'une petite phrase, la critique même contribue à la renforcer. Sans nul doute, on entendra celle-ci plus d'une fois encore !


Michel Le Séac'h
_____________________
* Voir La petite phrase : D'où vient-elle ? Comment se propage-t-elle ? Quelle est sa portée réelle ?, p. 135.

Photo « At The Cutting Edge » par Andrew Dyer, Flickr, CC BY-SA 2.0

Aucun commentaire: